newsletter 8-2013

Chers amis de l'ESG,

qui était encore très brut: Au cours de la longue fin de semaine s'est très nombreux films à la télévision – et beaucoup d'entre eux ont été assez brutal. Même quand zapping à travers nous avons vu beaucoup de sang et de morts. Apparemment, le processus du peuple dans l'art et le divertissement (pour ne pas mentionner les nouvelles tout), que nous vivons dans un monde, dans lequel il ya assez de mal. Mais quand tout est dit dans notre religion, cet homme est un pécheur, inclinée au mal, rompt immédiatement une tempête de merde d'indignation chez. Plusieurs journalistes et d'autres personnes ont, qui ont lu le Catéchisme de Heidelberg, à l'occasion de son anniversaire pour la première fois, herumgemault me, mais quelque chose qui ne pouvait plus dire – aujourd'hui!

Oh! Je pensais que. Tout d'abord, il faudrait, mais une fois libre de toute idéologie analyser le présent et d'autre part, de lire la mauvaise orthographe Catéchisme jusqu'à la fin et si possible même plusieurs fois par Ah pour Zett. Mercredi prochain, je vais essayer de montrer, que vous ne pouvez pas m'empêcher de penser à une perspective réaliste sur les personnes, puis reformatorischerseits homme très optimistes, Juste à ce moment, si vous ne laissez pas Dieu hors du jeu. “Homo heidelbergensis” – Je ne veux pas les os, ont été découverts il ya longtemps dans le mur, mais l'image de l'homme, wie es im Heidelberger Katechismus enthalten ist. Darüber dann mehr am Mittwoch ab 20.15 Horloge dans Maison de Karl Jaspers, Plöck soixante-six.

Après un service Pentecôte très bien fréquenté maintenant je suis impatient de service avec trois baptêmes et de prêcher par Gerd Theissen, le dimanche à l'église Saint-Pierre. Et dans le cadre du week-end et les échantillons Choir trempé va chanter dans cette église.

Chaudement salue Hans-Georg Ulrichs.